20/04/2012

Ciné-Club du Moulin Klepper

Jeudi 26 avril à 20h

20418.jpg

Frédéric Dumont, réalisateur, présente son film « Un ange à la mer » (Belgique, 2010).

Autoportrait du réalisateur :

Maroc 1970
Petites sandales aux pieds, short et chemisette à carreaux, je vais pour la première fois au cinéma avec mes grands frères. Le Zorro avec Alain Delon est sur les écrans. Une heure et demie plus tard, je ressors de la salle de cinéma, ébloui par le soleil et par toutes ces images que je viens de voir ! Les cascades, les épées qui s'entrechoquent, le cheval noir, l'amour, la justice... Rentrant chez moi, tout excité par l'histoire fabuleuse du justicier, je cours chez mes voisins, amis de toujours, et leur raconte avec mes mots et mes bras l'histoire d'Alain Delon, cape noire sur les épaules et masque sur le visage. Très vite, je convaincs mes copains de rejouer quelques scènes : moi, je serai Zorro, lui sera le capitaine Garcia; toi, la petite, tu seras mon amour de toujours et toi, le petit dernier, tu seras le muet... Pour le cheval, je réfléchis quelques instants et saute sur mon vélo en chantant. Très vite, nous nous dirigeons vers un terrain vague envahi de mauvaises herbes et de monticules de terre. Très vite, on tente de refaire quelques scènes de bataille et d'amour... Mais très vite, il apparaît qu'il nous manque quelque chose... Après un quart d'heure de jeu, on s'est lassé, comme déçus. On s'est quitté. "A demain ! - Oui, c'est ça ! A demain !" Cette chose qui a provoqué ma tristesse, comme une frustration immense, était qu'il me manquait la magie de l'image, du son, de la musique. Bref, tout ce qui fait que le cinéma est du cinéma... Je peux même dire que mon vélo ne sentait pas comme le cheval de Zorro ! Et les costumes, parlons-en! Nous étions tous en shorts et en sandales... Ce n'est pas comme cela que je pouvais affronter les militaires et leur capitaine...
Est-ce à partir de ce jour, qu'inconsciemment, j'ai voulu faire du cinéma ? Je ne sais pas. Zorro n'est pas mon personnage préféré. Loin de là ! D'ailleurs, je l'ai presque oublié. Alors, est-ce à cause de cette frustration de ne pas avoir été comme l'image de Zorro ou est-ce le hasard qui a fait qu'aujourd'hui, je réalise des films ? Je vous laisse décider ou choisir...
                                                                                          
                                                                                                    Frédéric Dumont

Le film :
Louis est un enfant doux et joyeux. Il aime s’asseoir sur le bord de la fenêtre de la voiture pour profiter du vent dans ses cheveux, du soleil dans ses yeux, de la sensation exaltante d’être en vie. Sa belle enfance se déroule sous le soleil du Maroc, entourée de son grand frère Quentin, d’une mère aimante, mais peu compréhensive (la merveilleuse Anne Consigny), et d’un père engagé en politique, submergé de travail. Mais le temps de l’innocence n’a qu’un temps, et quoi de pire lorsqu’il est arraché injustement par l’être que l’on aime le plus au monde ?

Prix : 2,50 € / demandeurs d'emplois & étudiants : 2 € / Carte 5 films : 10 €

R.&O. Une collaboration de la Bibliothèque Communale et du Centre Culturel de Neufchâteau avec le soutien du Collège Provincial de la Province de Luxembourg 
061/27.88.67&/ou 061/27.86.98

15:19 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.