04/12/2012

Ciné-club du Moulin Klepper

Jeudi 20 décembre 2012 à 20h

affiche-décembre-12.jpg

"Tu seras mon fils" de Gilles Legrand (France, 2012)
Avec Niels Arestrup, Lorant Deutsch, Patrick Chesnais, ...
 

On ne choisit ni ses parents, ni ses enfants !
Paul de Marseul, propriétaire d’un prestigieux vignoble à Saint Emilion a un fils, Martin, qui travaille avec lui sur le domaine familial. Mais Paul, vigneron exigeant et passionné, ne supporte pas l’idée que son fils puisse un jour lui succéder. Il rêve d’un fils plus talentueux, plus charismatique… plus conforme à ses fantasmes de père ! L’arrivée de Philippe, le fils de son régisseur va bouleverser la vie de la propriété. Paul tombe en fascination devant ce fils idéal. Commence alors une partie d’échec qui se jouera à quatre : deux pères, deux fils, sous le regard impuissant des femmes qui les entourent. Et au moins l’un d’entre eux n’a plus rien à perdre …

Projection suivie d'une dégustation de vins ...

Idéal avant les fêtes

Prix : 2,50 € / demandeurs d'emplois & étudiants : 2 € / Carte 5 films : 10 €

R.&O. Une collaboration de la Bibliothèque Communale et du Centre Culturel de Neufchâteau avec le soutien du Collège Provincial de la Province de Luxembourg 
 
061/27.88.67&/ou 061/27.86.98

14:07 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/11/2012

Oh Grand Saint Nicolas ...

Dimance 2 décembre à 10h30 au Centre du Lac

 

« Oh Grand Saint Nicolas …... »

Au programme :

10h30 : spectacle : « Le Sorcier Zébu »

Le clown Dodu est en retard et il a perdu son chemin, alors qu'il doit remettre la liste des enfants à visiter au Grand Saint-Nicolas.
Le pire c'est qu'il passe sur le territoire d'un sorcier s'appelant "Zébu" et ce dernier le retient prisonnier...

11h30 : Visite de Saint-Nicolas et distribution de bonbons

Entrée : 3 €

Réservation souhaitée au 061/278698

Les enfants doivent être accompagnés par des adultes, chacun est sous sa propre responsabilité.

Une organisation du Centre Culturel de Neufchâteau en partenariat avec l'asbl Centre du Lac et l'association des Commerçants « Neufchâteau : tourisme, loisirs et commerces asbl »

14:35 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ciné-Club du Moulin Klepper

Mercredi 21 décembre à 20h

affiche-NOVEMBRE-12.jpg

Dans le Cadre du 2ème Festival Citoyen
« Présumé coupable » de Vincent Garenq (France, 2011)
Avec Philippe Torreton,...

Le film raconte le calvaire d'Alain Marécaux - "l'huissier" de l'affaire d'Outreau - arrêté en 2001 ainsi que sa femme et 12 autres personnes pour d'horribles actes de pédophilies qu'ils n'ont jamais commis. C'est l'histoire de la descente en enfer d'un homme innocent face à un système judiciaire incroyablement injuste et inhumain, l'histoire de sa vie et de celle de ses proches broyée p
ar une des plus importantes erreurs judiciaires de notre époque.

Projection suivie d'une rencontre avec Michel Bourlet, ancien procureur du roi de Neufchâteau

Une séance en partenariat avec la fondation "Merci" dans le cadre du "Festival Citoyen".

Prix : 2,50 € / demandeurs d'emplois & étudiants : 2 € / Carte 5 films : 10 €

R.&O. Une collaboration de la Bibliothèque Communale et du Centre Culturel de Neufchâteau avec le soutien du Collège Provincial de la Province de Luxembourg et la Fondation Merci

14:31 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

2ème Festival Citoyen

Du 12 au 24 novembre 2012

affiche-FC-1-copie.jpg

 

Du 12 au 24 novembre : 2ème Festival Citoyen au Moulin Klepper

Pour cette 2ème édition, le festival se déroulera à Neufchâteau et aura comme thème la Justice.

Ce thème sera décliné de diverses manières : Droits de l'Homme, tribunal, respect, tolérance, procès, Palais de Justice.

Le festival proposera des activités variées : Exposition, pièce de théâtre, cabaret, ciné-club, débat, visite & animations scolaires.

 Pourquoi aborder cette thématique ?

Réforme de la Justice, libération conditionnelle, peine incompressible, etc. sont autant de mots que l'on entend dans l'actualité. Notre Festival Citoyen n'a pas pour prétention d'apporter des définitions mais bien de susciter la réflexion, le débat et l'esprit critique afin que chaque citoyen puisse se forger sa propre opinion.

 Au programme :

 Du 12 au 21 novembre 2012 de 9h à 12h et 13h à 16h 

 Exposition Folon « La Déclaration universelle des droits de l'Homme »

 Gratuit

 Lundi 12 novembre 2012 à 19h

 Vernissage de l'expo Folon «  La Déclaration universelle des droits de l'Homme »

 Gratuit

 Les 14, 15, 21 et 22 novembre 2012

Animations scolaires sur la thématique des enfants soldats (Amnesty International, groupe Bastogne)

Animation abordant et présentant la thématique des enfants soldats. Le groupe Amnesty s'adaptera à l'âge des élèves et approfondira certains aspects en fonction de la sensibilité des élèves. A la fin de l'animation, le groupe Amnesty proposera une action

Pour les élèves de secondaire

La durée est de 2 heures de cours consécutives.

Gratuit

Inscription obligatoires

 

Jeudi 15 novembre 2012 à (13h30 scolaire) 19h30

Pièce de Théâtre « Justice ?! » par le théâtre des travaux et des Jours en

co-réalisation avec le Miroir Vagabond.

Le spectacle est un reflet, une approche sensible et humaine, aussi bien des hommes et des femmes de Justice (juges, avocats, greffiers, procureurs …) que des hommes et des femmes qui sont confrontés à ce monde (accusés, témoins, victimes …)

Il informe, interroge, ouvre des portes qui parfois nous semblent trop difficiles à franchir.

Ce spectacle d'intervention explique la Justice, tente d'approcher ce monde qui nous paraît souvent incompréhensible, lointain, lance des questions sur son rôle dans notre société.

Gratuit

Ouvert au scolaire de secondaire

Réservation obligatoire

Samedi 17 novembre 2012 à 20h30 

Cabaret-concert avec Cré Tonnerre

Cré Tonnerre, les frères de la côte du Sud Luxembourg, sème ses chansons de Bretagne au Québec, en passant par Saint-Pétersbourg et la Gaume.

Des milliers de matelots et matleotes ont déjà embarqué dans leur imaginaire peuplé de tendres sirènes, de bars louches et de tournées générale.

Après plus de 100 chansons et 5 CD's, Cré tonnerre vous propose un tout nouveau spectacle qui sent bon la fête, les femmes et la bière.

Oserez-vous tenter l'abordage avec de nouvelles chansons, une mise en scène originale, la reprise et le réarrangement des anciens morceaux qui ont fait jusqu'ici le succès du groupe.

Vous embarquerez avec le Quartier-maître (Romain Daugny : Cuivres, percussions, chant), le Passager Clandestin (Pierre Ughi : Basse, chant), le Corsaire (Cédric Grandhenry : Guitares acoustique et électrique, chant), le Flibustier (Patrick Weyders : Guitares, accordéon, chant) et le Mousse (Raphaël Goblet : claviers, flûtes, accordéon, chant).

Sur réservation.

Prix : 7 €

Mercredi 21 novembre 2012 à 20h :

Ciné-club : « Présumé coupable » de Vincent Garenq, suivi d'un échange de paroles avec Michel Bourlet.

Le film raconte le calvaire d'Alain Marécaux - "l'huissier" de l'affaire d'Outreau - arrêté en 2001 ainsi que sa femme et 12 autres personnes pour d'horribles actes de pédophilies qu'ils n'ont jamais commis. C'est l'histoire de la descente en enfer d'un homme innocent face à un système judiciaire incroyablement injuste et inhumain, l'histoire de sa vie et de celle de ses proches broyée par une des plus importantes erreurs judiciaires de notre époque.

Prix : 2,50 €/adulte et 2 €/étudiants et demandeurs d'emploi

Le Samedi 24 novembre 2012

Excursion : visite du coeur historique et du Palais de Justice de Liège.

Prix : 5€

Le Festival Citoyen est une initiative de la Fondation Merci, en partenariat avec la Ville de Neufchâteau, le Centre Culturel de Neufchâteau et Amnesty International, groupe Bastogne. Europe Direct Saint-Hubert est partenaire pour l'organisation de la pièce de théâtre « Justice ?! »

Infos & réservations : Fondation Merci : 061/610054

 

14:20 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/10/2012

Théâtre Action : "Toits .....Emois"

Le Lundi 22 octobre 2012 à 14h

Affiche-Neufchateau.jpg

"Un subside pour un projet d'habitat, comme alternative à la maison de repos ! Qui remportera le pactole ?"

Spectacle de théâtre action sur les alternatives à la maison de repos Après « La vie en plus », qui traitait de la transition entre son domicile et la maison de repos, les aînés de l’Union des Comédiens Passionnés, ont écrit, avec l’aide d’Alvéole Théâtre, un nouveau spectacle rempli d’humour, d’émotions et d’interrogations sur différents types d’habitats comme alternatives à la maison de repos. Il
a obtenu le 1er prix de la bourse « Bien vieillir » du Département des Affaires Sociales et Hospitalières de la Province du Luxembourg Avec « Toits … émois », la volonté des comédiens est de permettre à des jeunes aînés de prendre conscience qu’ils doivent penser dès aujourd’hui à un lieu de vie pour les vieux jours. C’est là un enjeu sur lequel notre association de volontaires, Enéo, mouvement social des aînés, créé par la Mutualité chrétienne, s’implique depuis plusieurs années. Les dernières études montrent que l’âge d’entrée en maison de repos se situe aux alentours de 83 ans et concernent 6% des personnes âgées. Quelles autres solutions se présentent à ce jour ? Venez découvrir les habitats groupés, partagés, kangourou, intergénérationnels et l’Abbeyfield, tout en passant un mo-ment chaleureux et convivial .

PAF : 4 euros
Réservations : 061/ 27 86 98

Une collaboration du Centre Culturel de Neufchâteau et du Conseil Consultatif Communal des Aînés

14:13 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ciné-club : « Hollywood et le président américain »

Lundi 22 octobre 2012 à 20h

affiche-octobre-12.jpg

Une leçon de cinéma par Olvier Lecomte (Philosophe, critique de cinéma, pédagogue, ...)

A 10 jours de l'élection présidentielle américaine, une bonne occasion pour revenir sur une tradition solidement ancrée à Hollywood : mettre en scène le locataire de la Maison Blanche, avant, pendant ou après son mandat.

Prix : 2,50 € / demandeurs d'emplois & étudiants : 2 € / Carte 5 films : 10 €

R.&O. Une collaboration de la Bibliothèque Communale et du Centre Culturel de Neufchâteau avec le soutien du Collège Provincial de la Province de Luxembourg 
 
Réservation : 061/27.88.67 &/ou 061/27.86.98

14:10 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Récital : Pèlerinage - Debussy, Liszt & Chausson

Le samedi 20 octobre 2012 à 20h

 

 Affiche-Pélerinage.jpg

Pèlerinage :

Elodie Vignon, Piano
Geoffrey Degives, Ténor

Dans les couloirs du Koninklijk Conservatorium, Elodie et Geoffrey font connaissance et décident de faire de la musique ensemble en 2005. Alors qu’ils sont soutenus par Dirk Vermeulen
dans leur recherche musicale, on les invite à Gent pour un récital privé en 2007. Ils se découvrent une sensibilité commune et des affinités de répertoire.
En août 2010, alors que Geoffrey étudiait à Amsterdam et qu’Elodie venait d’intégrer la fondation Bell’arte, ils proposent un récital « les sons et les parfums tournent dans l’air du soir » au Festival Beaujolais en Scène et en musique. Forts de cette expérience, ils continuent à proposer depuis des programmes thématiques et originaux, qui leur vaut le soutien chaleureux du public.
Après « Pèlerinage » composés uniquement de lieder en français, mêlant romantisme et musique française du XXième sicèle, ils ont l’intention d’élargir leurs horizons en offrant un récital d’airs d’opéras parmi les plus savoureux du répertoire.

Adultes : 12 €
Etudiants/seniors : 8 €

Réservation : Centre Culturel de Neufchâteau : 061/278698 
info@centre-culturel-neufchateau.be

14:06 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Exposition : "Terre et Vannerie Contemporaine" par Patricia Jacques

Du 10 au 31 octobre du lundi au samedi de 13h à 17h

affiche-expo-patricia.jpg

entrée gratuite

14:02 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/08/2012

Les Ateliers du Centre Culturel

Affiche-atelier-12-13.jpg

 

Une nouvelle saison culturelle va bientôt débuter.

Comme chaque année, en cette période, c'est le moment pour nous de vous présenter notre nouveau programme d'ateliers.

 

Comme vous le constaterez, quelques nouveautés se sont greffés à notre programme.

 

Nouveaux ateliers pour la prochaine saison culturelle

 

- Modelage enfants pour les 4-12 ans

Le mercredi de 16h à 17h30 – Moulin klepper

Prix : 80 €

 

- Théâtre « Création Collective » pour les adultes (dès 18 ans)

Le mardi de 19h à 21h – Moulin Klepper

Prix 120 €

 

En collaboration avec l'asbl « Les Atelier Créatifs » et la bibliothèque

 

«Journalisme» pour les 12-18 ans

avec comme finalité la création d’un journal culturel

Cet atelier se déclinera en deux modules indissociable en alternance une semaine sur deux

- Reportage et Prise de Vue

- Infographie et édition 

Participation : 120 € par année

Lieu : Bibliothèque communale.

Jour & heure à déterminer

 

En collaboration avec le Plan de Cohésion sociale de la commune de Neufchâteau

 

Ateliers informatique pour adultes (3 ateliers)

- initiation à l’informatique

- remise a niveau et perfectionnement

- traitement de l’image numérique

Les cours se donneront le jeudi de 9h à 12h au

Centre du Lac (dans la bibliothèque), à raison de

4 cours de 3 heures par module.

La participation aux frais s’élèvera à 50€ par

personne par module (12 heures de cours).

 

Nos autres ateliers.

 

Enfants :

 

- Danse rythmique

Jour : Mercredi niveau I de 13h40 à 14h25 et niveau II de 14h30 à 15h15

Lieu : Centre du Lac

Public :3,5 à 6 ans

Inscription 100 € pour l’année ou 50 € par semestre

 

- Psychomotricité - Circomotricité (4-7 ans)

Jour : Jeudi de 17h à 18h

Lieu :Centre du Lac

Public : 4 - 7 ans

Inscription 60 € pour l'année ou 30 € par semestre

 

 - Initiation Break – Hip Hop (6-11 ans)

 

Jour : Mardi de 16h30 à 17h30 niveau I & 17h30 à 18h30 niveau II

Lieu : Centre du Lac (salle judo)

Public : 6 - 11 ans

Inscription 80 € pour l'année ou 40 € par semestre

 

- Théâtre (8-11 ans)

 

Jour : Lundi de 17h à 18h30

Lieu : Moulin Klepper

Public : 8 - 13 ans

Inscription 80 € pour l'année ou 40 € par semestre (*)

 

- Cirque (8-12 ans)

Jour : Jeudi de 17h30 à 19h

Lieu : Institut Saint Michel

Public : 8 - 12 ans

Inscription 80 € pour l'année ou 40 € par semestre

 

Ados :

 

- Break Dance (12-18 ans)

Jour : mardi de 18h30 - 20h

Lieu : Centre du Lac (salle de judo)

Public : 12-18 ans

Inscription 80 € pour l'année ou 40 € par semestre

 

- Théâtre

Jour : Lundi

Heure : 17h - 18h30

Lieu : Moulin Klepper

Public : 12-14 ans

Inscription 80 € pour l'année ou 40 € par semestre

 

- Théâtre-Création Collective (15-18 ans)

 

Jour : Lundi de 18h30 à 20h30

Lieu : Moulin Klepper

Public : 14-18 ans

Inscription 80 € pour l'année ou 40 € par semestre

 

Adultes :

 

- Modelage

Jour :Le Mercredi de 18h à 20h

Lieu : Moulin klepper

Public : dès 18 ans

 

- Percussion africaine

Jour : Vendredi de 19h à 21h

Lieu : Moulin Klepper

Public : dès 15 ans

Inscription : 120 € pour 20 cours

­­­

Nos ateliers sont accessibles aux personnes bénéficiant des tickets Article27

Les ateliers débuteront la première semaine d'octobre.

 

Clôture des inscriptions le 14 septembre.

Renseignements et inscription : Centre Culturel de Neufchâteau :  061/278698  - info@centre-culturel-neufchateau.be

 

10:20 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/07/2012

Iguana Chest Rock

Samedi 11 août 2012 dès 19h

Chest-Rock2012.jpg

 

  • Leaking Joy :

 

Leaking Joy est une formation Rock/Blues composée de 4 musiciens passionnés:

Philippe PAHAUT (batterie), Jacquy KOWALIK (basse), Laurent FREDERIC (guitare) et de Pierre COLLIN (chant/guitare).

Le trio initial créé en 2007 fut rejoint en 2010 par le second guitariste.

Le quatuor crée une synergie dont les racines s’inspirent d’un rock pur et mélodique aux accents blues.

La « set liste »éveillera votre intérêt grâce essentiellement à des compositions issues d’une collaboration aux influences multiples, mais également à des reprises flambantes de groupes rock légendaires et de bluesmen. Ces reprises sont personnalisées mais toujours dans le respect sacré de l’œuvre originale et de leurs prestigieux auteurs.

Leaking Joy est un groupe dont la vocation est avant tout de satisfaire le public et les organisateurs en proposant diverses facettes d’un univers musical spécifique.

  • Summer Slam :

Formé au courant de l’année 2007 alors que ses musiciens n’avaient pas tous quinze ans, le groupe a évolué au fil des compos et des concerts pour se forger un son accessible et original, qui met l’accent sur les mélodies et le dynamisme.

Au devant de SummerSlam, Elodie chante en alternant l’anglais et le f rançais : une volonté à l’image d’un des principaux crédo du groupe, de pas s’imposer de barrière, écrire à l’envie ! Dans le même ordre d’idée, ne cherchez pas à leur coller une étiquette stylistique trop précise : peu intéressé à l’idée de singer leurs groupes ou styles favori. Ces quatre passionnés préfèrent conjuguer leurs sensibilités pour mieux se surprendre et proposer un univers frais, coloré et diversifié.

Pour ces raisons et d’autres (mélodies accrocheuses, cohérence et attitude scéniques, et surtout un énorme plaisir-contagieux ?-à se retrouver sur scène), on ne s’ennuie pas pendant un concert de SummerSlam ! Et encore moins en 2011, grâce a la maturité engrangée par de nombreuses prestations (dont quelques unes à L’Entrepôt d’Arlon ainsi qu’au festival « Les Aralunaires ».

  • Virgil :

virgil est ce groupe liégeois qui explore un rock fragile, une pop musclée, et qui exalte ses influences anglo-saxonnes par des compositions accrocheuses.

Leur dernier EP "Take All Of Us" fait mouche : les organisateurs de concerts apprécient et propulsent le groupe sur les scènes de quelques gros évènements musicaux de l'été 2004, tels le Nandrin festival (main stage) ou les Francofolies de Spa (grande scène du Parc des 7h, avec le collectif Startin'Pop).

Les récents brillants support acts de pointures belges ou étrangères, Novastar, Girls In Hawaii, Superlux, Sioen ou Graham Coxon (ex-Blur guitarist), promettent à virgil une belle place dans le paysage musical belge à (très) court terme.

Fort de cet enthousiasme partagé, virgil a décidé de prendre le chemin des studios et espère bien conquérir définitivement la Belgique en annonçant la naissance de son premier album !

  • The WayDays :

Cravate blanche sur chemise noire, port de la fameuse veste blanche lors de grandes occasions, des instruments sortant d'un monde de noir et blanc, c'est ça qui différencie les Way/Days des autres groupes.

The Hives, c'est le groupe auquel on pense lors d'une de leurs prestations.

Pas étonnant, étant donné que le groupe de garage punk suédois est leur principale inspiration. Mais ils ne sont pas les seuls, il y a également The Subways, dont ils reprennent « Rock n Roll Queen », Foo Fighters et j'en passe.

Ces quatre garçons, Guillaume (Chant, Guitare), Maxime (Basse), Vincent (Batterie), Julien (Guitare), réunis sur les bancs de l'école, sont en évolution constante.

Moins d'un an après leur premier concert, on les sent beaucoup plus affirmés.

Des compositions plus variées qui mettent l'accent sur la mélodie et la tension dégagée par de nombreux accords bien assemblés et agités, une attitude scénique plus confiante, et une voix plus assurée à la Jan Paternoster sur « High on a Wire » (chanteur de Black Box Revelation).

Et parlons-en de leur attitude scénique !

Un batteur déchainé, des breaks donnant plus de surprise et d'intensité aux chansons, un chanteur n'hésitant pas à se fondre dans la foule, The Way/Days donne tout ce qu'il a en concert, et c'est ce qui fait leur force.

Ils recherchent essentiellement à prendre du plaisir en faisant la musique qu'ils aiment.

Leur cocktail rock n' roll, mélangeant énergie, second degré, émotions et détermination fait leur charme, notamment avec « Sandy », première chanson publiée via leur Myspace, qui sera rapidement suivie de « Killer Geek », "The girl who came from", "I don't know".

Mais les Way/Days ne s'arrêtent pas là, ils comptent bien enregistrer plus de leurs créations.

Dans le courant du mois de décembre ils se séparent de Jérome c'est ainsi que Julien a rejoint le groupe dans l'unique objectif de vous remuez encore plus.

  • Whatever :

" Une intro basse carbonisée, suivie d'un riff purement rock garage,ça me met dans tous mes états. Déployant une énergie constante avec ces cisèlements caractéristiques, le morceau s'envole tout seul et sans l'aide d'artifices inutiles." JoWell Well - Musiczine, à propos du morceau Gloomy Gathering. Concours PUREDEMO.

"Une passion, le mot est lancé. (...) Un travail et une volonté qui se ressentent dans la musique.
A découvrir sans modération." JM. Bodelet - Journal L'avenir.


Whatever est un groupe de garage rock issu du sud de la Belgique. Influencé par des groupes tels que The Strokes, The Velvet Underground ou Oasis, le trio compose sansrelâche du fond de leur garage poussiéreux pour vivre avant tout de bons moments rock n' roll sur scène à coups de grattes chaleureuses et de frappes intenses bourrées d’énergie.

Lauréat de la saison 5 de Puredemo et finaliste du concours Imagine, Whatever, avec un clip tout frais sorti et un premier album en route, est sur la rampe de lancement, pour espérer ne plus jamais atterir.

Enflammant les scènes de Wallonie depuis deux ans, ils ont partagé l'affiche avec des groupes comme Puggy, Suarez, Piano Club et Stromae à des évènements tel que le WEAD Festival ou le Wardin'Rock Festival, qui n'est autre que la plus grande scène de la province du Luxembourg.

En fait, Whatever, c'est bien plus que n'importe quoi.


P.A.F. : 5 €

Renseignement : 061/278698

info@centre-culturel-neufchateau.be

 

09:47 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/06/2012

Ciné-Club

Jeudi 28 juin 2012 à 20h au Moulin Klepper

affiche-juin.jpg

Anne Lévy-Morelle, réalisatrice, présente son film "Le Rêve de Gabriel"

En 1948, quatre familles belges, nombreuses et fortunées, vendent tous leurs biens et embarquent sur de grands navires à destination de l'autre hémisphère, jusqu'en Patagonie chilienne. Un voyage en principe sans retour, à la poursuite d’une autre vie, voulue par un homme qui n’a, en apparence du moins, rien d’un révolutionnaire : Gabriel de Halleux.

Voici une histoire épique et vraie, racontée par une conteuse-brodeuse d’archives, de témoignages et de paysages grandioses. Le film questionne l’acharnement d’un chef de famille à vivre son rêve et le mystère des forces de séduction de cet endroit lointain, âpre et venteux.

“Le Rêve de Gabriel” est la « matrice » des « épopées authentiques » en tant que genre. Il a émerveillé des milliers de spectateurs et reste toujours aussi actuel. Peut-être parce qu’il traite d’une question universelle qui ne vieillit pas : comment réinventer sa vie ?

14:48 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Fête de la Musique

Samedi 23 juin 2012 dès 11h30

 

affiche2012.jpg

Home Clos des Seigneurs

11h30 : Apéritif concert par l'Harmonie du Pays de Neufchâteau
14h30 : Thé Dansant : René-Jean Michel

Place Charles Bergh

15:30: Spectacle pour les enfants : Clowns Magicien Darius
16:30: Inauguration de la Place Charles Bergh
18:00: LetterBomb
19:15: Leaking Joy
20:45: Korange
22:30: Folk Ambiance
00:15: The Convertibles

Entre les groupes, déambulation de cracheurs et jongleurs de feu ainsi qu'un échassier ange.


14:46 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/05/2012

Ciné-Club

affiche-mai.jpg

Peter Brosens et Jessica Woodwoorth, réalisateurs, présentent leur film
«Altiplano ».

Le synopsis : Grace, photographe de guerre anéantie après un violent incident en Irak, décide de renoncer à son métier. Max, son mari belge, chirurgien spécialiste de la cataracte travaille dans une clinique des yeux dans les Andes au Pérou. Non loin de là, les villageois de Turubamba succombent à des maladies causées par des écoulements de mercure provenant de la mine locale. 
La jeune Saturnina perd son fiancé dans la contamination. Ignorant la véritable cause de l’épidémie, les villageois tournent leur colère contre les médecins étrangers, et, à l’occasion d’une rixe, Max est tué. Grace entreprend alors un pélerinage jusqu’à l’endroit de sa mort. De son côté, Saturnina prend des mesures drastiques pour protester contre les violences sans fin subies par son peuple et sa terre. Les destinées de Grace et Saturnina vont alors fusionner. Altiplano est un film lyrique et profond sur notre monde, un monde divisé mais pourtant inextricablement uni.

Sur « Altiplano » : Toute la grammaire cinématographique d’Altiplano emprunte d’une part au théâtre par le jeu des symboles et des masques, en privilégiant la frontalité et des plans séquences attachés souvent à la durée réelle des actions, en tournant autour de personnages immobiles dans une nature presque en décor. Son image magnifiée, très travaillée et colorée, joue sur les blancs et les noirs, les contrastes et la luminosité. Le récit va et vient entre plusieurs histoires qui se nouent autour de Saturnina. Ces déconstructions chronologiques, ces alternances de durées retissent du temps intérieur et construisent un monde où tout se mêle.


Hypnotique, le film d’autre part se meut dans de longs mouvements de caméra, des travellings le plus souvent panotés à 190 degrés, voire à 360 degrés, de très grands plans d’ensemble qui dévoilent les personnages dans des paysages secs, immenses, mythologiques. Peu à peu, Altiplano déploie un monde tressé et habité de symboles et d’esprits, un monde archaïque et ancestral comme celui de Médée que Jason trahira chez Pasolini, un récit, mêlé de rêves et de surnaturels, de plus en plus légendaire.
Il est des films que l’on trouve trop longs parce qu’on s’y ennuie. Mais l’ennui au cinéma est aussi l’épreuve d’une durée qui se fait sentir différemment. Le cinéma est ainsi, est aussi, le moment où une altérité s’éprouve dans un temps autre que, nous, spectateurs, devons expérimenter. Godard disait d’un plan qu’il n’est jamais ni trop long ni trop court, mais que sa durée est ou n’est pas juste. Alors Altiplano est d’une telle amplitude et d’une telle richesse qu’il mériterait de s’étendre au moins une demi-heure de plus pour nous hypnotiser jusqu’au bout et laisser à toutes ses images le temps d’infuser en nous.

15:27 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/04/2012

Fête des Ateliers

Dimanche 20 mai dès 15h

affiche-2012.jpg

 

Elle se déroulera l'après midi et en début de soirée sous forme de porte ouverte. Outre la présentation du travail effectué pendant l'année, le public pourra participer à différents ateliers ouverts.

 

 

Cette année les ateliers créatifs de Neufchâteau participeront à l’évènement.

 

 

Profitez de ce moment pour découvrir nos ateliers et pourquoi pas vous inscrire

Au programme

 

  • démonstration des ateliers break-dance + atelier ouvert.

  • Représentation des ateliers théâtres

  • Démonstration de l'atelier percussion + cours ouvert.

  • Démonstration de dentelières + cours ouvert.

  • Animation de jeux de société pour tous les âges par la Boite à Jeux

  • Exposition de l'atelier modelage du Centre Culturel

  • Exposition et des ateliers créatifs (Dessin, arts plastique, peinture, trompe l’œil et perspective, …)

  • Exposition de l'atelier "Art & Dessin" de Murielle Dauby

 

 

Entrée gratuite

 

 

Renseignements : Centre Culturel de Neufchâteau 061/278698

 

15:30 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Cabaret Humour

Samedi 28 avril à 20h

ça-mitonne.jpg

Puisque, selon Jacques Chardonne,
… les meilleurs divertissements sont les plus futiles !
Renée Fonck & François Mairet
Ont farci et cuisiné (sans oublier l’entremets du Chef Paul Danblon)…

Ça mitonne !

… un spectacle/délire gastronomico-bibitif, où l’étonnant, le surprenant, l’insolite, et ce qu’on ignore en croyant le savoir, se côtoient ! Recettes, anecdotes, souvenirs, menus surprenants ou autres belles pages consacrées à cette préoccupation bien humaine : se réjouir d’une heureuse nourriture, en chanter les bienfaits & les vertus, les excès, les tendresses, les péripéties les plus drôles ou les plus tendres… Qui n’a pas un jour salivé à l’idée de cet acte suprême : cuisiner !!! Lever un coin du voile de ce qui se trame parfois derrière les fourneaux d’hier et d’aujourd’hui… Sans oublier, chose essentielle : l’apéro ! De l’hydromel gaulois à l’invention du moulin à légumes, de Rabelais à Allais, le Dictionnaire gastronomique de Dumas côtoyant les aphorismes ou les textes signés Jean Cocteau, Gilbert Cesbron, Anthelme Brillat-Savarin, Edmond Rostand, Raoul Ponchon et tant d’autres… Ça mitonne ! Peut être une lointaine cousine et une farce décalée des émissions de téléréalité culinaire ! Avec humour et clin d’œil… littéraire et la complicité souvent involontaire de François Rabelais, de « Du café & de l’art de le préparer en 1756 », mais encore de Roland Topor, Toulouse-Lautrec, Clément Morraye (M. de Grandcru), Jean Amadou, Joe Louis, Elsa Maxwell, Jean-Louis Vaudoyer, mais moins involontaire de François Mairet, sans oublier tous les autres…

P.A.F. : 6€/adultes - 4€/seniors & étudiant - tickets Article27

Réservation souhaitée : 061/278698

15:21 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ciné-Club du Moulin Klepper

Jeudi 26 avril à 20h

20418.jpg

Frédéric Dumont, réalisateur, présente son film « Un ange à la mer » (Belgique, 2010).

Autoportrait du réalisateur :

Maroc 1970
Petites sandales aux pieds, short et chemisette à carreaux, je vais pour la première fois au cinéma avec mes grands frères. Le Zorro avec Alain Delon est sur les écrans. Une heure et demie plus tard, je ressors de la salle de cinéma, ébloui par le soleil et par toutes ces images que je viens de voir ! Les cascades, les épées qui s'entrechoquent, le cheval noir, l'amour, la justice... Rentrant chez moi, tout excité par l'histoire fabuleuse du justicier, je cours chez mes voisins, amis de toujours, et leur raconte avec mes mots et mes bras l'histoire d'Alain Delon, cape noire sur les épaules et masque sur le visage. Très vite, je convaincs mes copains de rejouer quelques scènes : moi, je serai Zorro, lui sera le capitaine Garcia; toi, la petite, tu seras mon amour de toujours et toi, le petit dernier, tu seras le muet... Pour le cheval, je réfléchis quelques instants et saute sur mon vélo en chantant. Très vite, nous nous dirigeons vers un terrain vague envahi de mauvaises herbes et de monticules de terre. Très vite, on tente de refaire quelques scènes de bataille et d'amour... Mais très vite, il apparaît qu'il nous manque quelque chose... Après un quart d'heure de jeu, on s'est lassé, comme déçus. On s'est quitté. "A demain ! - Oui, c'est ça ! A demain !" Cette chose qui a provoqué ma tristesse, comme une frustration immense, était qu'il me manquait la magie de l'image, du son, de la musique. Bref, tout ce qui fait que le cinéma est du cinéma... Je peux même dire que mon vélo ne sentait pas comme le cheval de Zorro ! Et les costumes, parlons-en! Nous étions tous en shorts et en sandales... Ce n'est pas comme cela que je pouvais affronter les militaires et leur capitaine...
Est-ce à partir de ce jour, qu'inconsciemment, j'ai voulu faire du cinéma ? Je ne sais pas. Zorro n'est pas mon personnage préféré. Loin de là ! D'ailleurs, je l'ai presque oublié. Alors, est-ce à cause de cette frustration de ne pas avoir été comme l'image de Zorro ou est-ce le hasard qui a fait qu'aujourd'hui, je réalise des films ? Je vous laisse décider ou choisir...
                                                                                          
                                                                                                    Frédéric Dumont

Le film :
Louis est un enfant doux et joyeux. Il aime s’asseoir sur le bord de la fenêtre de la voiture pour profiter du vent dans ses cheveux, du soleil dans ses yeux, de la sensation exaltante d’être en vie. Sa belle enfance se déroule sous le soleil du Maroc, entourée de son grand frère Quentin, d’une mère aimante, mais peu compréhensive (la merveilleuse Anne Consigny), et d’un père engagé en politique, submergé de travail. Mais le temps de l’innocence n’a qu’un temps, et quoi de pire lorsqu’il est arraché injustement par l’être que l’on aime le plus au monde ?

Prix : 2,50 € / demandeurs d'emplois & étudiants : 2 € / Carte 5 films : 10 €

R.&O. Une collaboration de la Bibliothèque Communale et du Centre Culturel de Neufchâteau avec le soutien du Collège Provincial de la Province de Luxembourg 
061/27.88.67&/ou 061/27.86.98

15:19 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ateliers des Parents

Mardi 24 avril à 19h

atelier parents 24042012001.jpg

Comment aider nos enfants à prendre conscience de l'impact des marques, sur eux, sur notre monde ?
Pour imaginer ensemble une consommation plus réfléchie ... Venez en discuter avec nous !

Avec un représentant de l'association achACT (Actions Consommateurs Travailleurs, anciennement Campagne Vêtements Propres)

Pourquoi
Les ateliers des parents, une solution pour échanger
Echanger des expériences
Les parents sont compétents. Voilà bien une conviction de la Ligue des familles. Compétents par l’expérience que vous amassez au fil des années en éduquant vos enfants et en relevant sans cesse de nouveaux challenges. Pour cela, il vous faut une sacrée énergie. Car être parent, c’est à la fois simple et difficile, c’est vivre du très quotidien et de l’exceptionnel, c’est accueillir l’imprévu, c’est penser à l’avenir des enfants tout en étant bien ancré dans le présent. Être parent, c’est vouloir le meilleur pour eux… jusqu’à l’excès, parfois. L’atelier des parents vous offre un espace où vous pouvez échanger vos expériences et vos compétences avec d’autres parents. Un espace qui vous appartient et dont vous devez user et abuser ! Avec bienveillance, dans l’écoute et le respect de chacun.
Partager nos questions
Il n’y a presque jamais de réponse toute faite aux problèmes que vous posent çà et là vos enfants. Pas de recette-miracle, mais les points de vue de l’un ou l’autre parent peuvent vous éclairer et vous aider à poser les bonnes questions. L’atelier des parents vous offre un espace où vous pouvez partager avec d’autres parents les questions que vous vous posez. Dire vos inquiétudes, mettre des mots sur le problème qui vous chipote vous permettra d’y voir plus clair. Mais aussi prendre conscience que l’on peut agir à l’échelle individuelle, collective et politique dans une démarche d’éducation permanente. Avec la force d’un mouvement de citoyenparents.
Valider nos infos
De l’info pour les parents, il y en a. Beaucoup ! Internet est par exemple une source inépuisable d’informations pour les parents. Mais comment faire le tri entre ce qui est sérieux et ce qui ne l’est pas? Les spécialistes ont toujours un avis à donner. Le hic, c’est qu’il est parfois difficile de hiérarchiser les informations et avoir une vue d’ensemble. Qui faut-il croire ? L’atelier des parents vous offre un espace pour valider des informations. C’est une chance de pouvoir confronter les sources d’informations (Internet, livres, spécialistes, recettes de grand-mères, …) pour savoir à quoi on peut davantage se fier. Dans un esprit ouvert et critique.
Savourer la convivialité
On n’est pas obligé de se prendre la tête pour venir aux ateliers des parents. L’atelier des parents vous offre un espace pour souffler et passer un bon moment avec d’autres parents. Bonne humeur et plaisir d’être ensemble sont le coeur de la rencontre. Dans la détente et la convivialité.

Une organisation de la Ligue des Familles en Collaboration avec le Centre Culturel de Neufchâteau
P.A.F. :
Membre Ligue des Familles : Gratuit
Non-membre : 2 €

15:17 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/03/2012

Le Théâtre des Moulins

Les 17, 18, 24 & 25 mars 2012

THEATRE2012_Page_1.jpg

 

Le théâtre des Moulins présente une pièce irlandaise

 

 

 

 

 

La troupe chestrolaise du Théâtre des Moulins présentera sa 7e saison dans le cadre du Moulin Klepper. La sous-toiture en chêne couvre un espace de scène propice aux ambiances intimistes à découvrir les samedis 17 et 24 mars à 20h et les dimanches 18 et 25 mars à 16h.

 

 

 

Les légendes irlandaises mêlent l’hymne à la nature aux passions humaines. Le Lac aux Hiboux est l’un de ces lieux où se réveille parfois leur écho. Pourquoi La Mai, éprise de littérature, a-t-elle fait construire une villa au bord de ses ondes bénéfiques ou maléfiques ? Son mari, violoncelliste, est de retour après une longue absence. Une de plus.

 

Voilà qui n’enchante pas Mamie Fraochlan. Mémoire vivante de la famille, elle ne s’en laisse pas conter et ne pardonne rien. Quitte à briser des tabous, elle se raconte, folle qu’elle était de son marin-aux-neuf-doigts ! Les sœurs de La Mai et ses tantes bigotes ne sont pas en reste. Aucune ne supporte le retour d’un oiseau de malheur. Toute la tribu vit dans le souvenir d’Ellen, la mère disparue de La Mai, Beck et Connie.

 

Spectatrice et partie prenante, la jeune Millie raconte cette saga irlandaise du Connemara, entre vérité et mensonge, rires et larmes, souvenirs et enchantement

 

 

 

Avec, dans le rôle de La Mai, Cécile Jancart ; Robert, son mari, Miguel Lamoline ;Millie, sa fille, Hélène Poncin ;Beck et Connie, ses sœurs, Isabelle Schmit et Fabienne Scheer ; Julie et Agnès, ses tantes, Claire Gatellier et Anne Jacquemart ; Mamie Fraochlan, Rolande Markham.
Mise en scène de Christian Kellen

 

L’étage du Moulin Klepper offre 60 places par spectacle. Il est indispensable de réserver ses places au 061/27 72 24

 

 

 

14:33 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/02/2012

Cabaret Musique

Samedi 31 mars 2012 à 20h

Affiche-deauville.jpg

Deauville est un auteur-compositeur belge trentenaire, assumant sa candeur et ses maladresses au travers d’une pop élégante et friande de dérision. Joconde inutile, souvenirs d’enfance, amours vivifiantes ou désincarnées, ode aux rides féminines : tout cela compose un répertoire espiègle et tendre.
Après un premier single deux-titres en 2010, diffusé sur plusieurs radios
nationales belges et une tournée de quinze dates, l’album « L’important »
sera disponible en 2012.
L’album a été enregistré en 2011 en autoproduction aux Studios Icp.
Les arrangements sont écrits par Raphaël Noir (Jérémie Kisling, Pierre
Lautomne,.), la réalisation et le mix assurés par Phil Delire (Bashung,
Tanger, Renaud,.). Le tout masterisé par Chab à Translab.
Une tournée belge commence en mars 2012 : plus de vingt dates sont
déjà confirmées. Deauville se produira également en France, en Irlande
et aux Pays-Bas.

P.A.F. : 5 €/adultes - 3 €/étudiants & Seniors - tickets Article27

Réservation souhaitée : 061/278698
info@centre-culturel-neufchateau.be

10:55 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ciné-Club du Moulin klepper

Jeudi 29 mars 2012

affiche-mars.jpg

Projection d’un film muet accompagné par 2 musiciens improvisateurs virtuoses originaires de notre province : Stephan Lay (percussions) et Fabian Beghin (accordéon et percussions).

« Le Mecano de la Général» de Buster (Keaton (U.S.A.,1926)

Le synopsis :

Le cheminot Johnnie Gray partage sa vie entre sa fiancée Annabelle Lee et sa locomotive, la General. En pleine Guerre de Sécession, il souhaite s'engager dans l'armée sudiste, mais celle-ci estime qu'il se montrera plus utile en restant mécanicien. Pour prouver à Annabelle qu'il n'est pas lâche, il se lance seul à la poursuite d'espions nordistes qui se sont emparés d'elle et de sa locomotive.

Prix : 2,50 € / demandeurs d'emplois & étudiants : 2 € / Carte 5 films : 10 €

10:48 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/02/2012

Cabaret Musique

Samedi 25 février 2012 à 20h

Affiche.jpg

 

8, c'est le symbole de l'infini.
8, c'est l'âge auquel Léa commence à s'y plonger.
Premiers contacts avec un piano, premières envies d'écrire, premières expériences de l'infinitude.
Un jour, un fil de mélodies se présente, Léa l’attrape et y accroche des mots.
Sensation d’absolu, découverte enivrante, déterminante.
Comme une évidence, elle s’engage en musique durant son enfance et son adolescence. Elle aime l’apprentissage de ce langage qu’elle parle de plus en plus couramment.
Au moment du grand aiguillage vers la vie d’adulte, elle entre au Conservatoire de Musique de Liège où elle obtient des diplômes de pédagogie, un 1er prix de piano et un 1er prix de piano d’accompagnement.
Mais ses diplômes en poche, Léa constate un manque. Face à la difficulté des études, elle a laissé ses amours d’enfant de côté et voilà qu’ils la rappellent avec force.
En 2006, elle les accueille à bras ouverts et se remet à écrire et composer. Un chemin où elle s'engage amoureusement avec force et sensibilité.
L'expérience de la vie lui fait découvrir les lumières insoupçonnées de l'existence et à partir de ce moment, elle choisit de partager ses chansons.
En novembre 2007, « Ca balance à Liège » la soutient pour l’enregistrement de sa première démo.
Depuis 2008, elle se produit sur scène, notamment en première partie de Milann et Laloy, BJ Scott, Marie-Anne Catry, Pascale Delagnes, Marie-Christine Maillard, Wendy Nazaré, Art Mengo…
En 2009 Léa prend la décision de donner le jour à son premier album « Quelques lettres ».
En 2010, elle se lance donc dans l’aventure de l’autoproduction en tant que réalisatrice artistique, auteure-compositrice-interprète et arrangeuse (excepté l’arrangement d’un titre par Franco Tils. C’est également elle qui réalise les accompagnements au piano et les chœurs.
Assistée de JF Hustin pour la co-direction artistique, les prises de son, le mixage et mastering, elle s’entoure de musiciens de talent : Didier Laloy, Fred Malempré, Luc Vanden Bosch, Arne Van Dongen, Osman Martins, Ignace Rizzuto, Hervé Noirot, Max Malkomes et Jean-François Hustin.
La magie prend forme. L’addition de toutes ces personnalités crée un album tendre, lumineux, poétique et profond qui est salué par la critique.
En 2011, Cod&s distribue l’album « Quelques lettres » en France et en Belgique, Léa est soutenue par plusieurs radios et télévisions locales belges ainsi qu’en Lorraine française et est sélectionnée parmi les candidats de l’émission « Talents Acoustic » de TV5 Monde.

« Oui ! Un moment de grâce…Découvrir lors d’une après-midi grise de week-end une nouvelle artiste, c’est un moment précieux. S’étonner de l’enchaînement poétique et inventif des mots, se surprendre à aimer les inflexions de la voix, tour à tour douce et plus affermie, s’envelopper l’âme dans les notes du piano (...) C’est ce que j’ai vécu avec “Quelques lettres” de Léa Cohen.
Plongez dans son univers délicat et proche, si poétique pour le texte comme pour la musique et vous vous sentirez mieux ! » Jacques Mercier
Pour la découvrir : http://www.leacohen.com/

P.A.F. : 5 €/adultes - 3 €/étudiants & Seniors - tickets Article27

Réservation souhaitée : 061/278698
info@centre-culturel-neufchateau.be

 

 

 

11:41 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/12/2011

Ciné-Club du Moulin

Jeudi 19 janvier 2012 à 20h

affiche-janvier.jpg

 

Accueilli au ciné-club Moulin Klepper pour la première fois en avril 2011, Olivier Lecomte nous avait proposé une leçon de cinéma sur la mise en scène cinématographique au travers de l’analyse de 8 célèbres entrées de train en gare tirées des plus grands films de l’histoire du cinéma. 
Une soirée inoubliable pour tous les spectateurs présents.
Olivier Lecomte est critique à Télémoustique depuis 1992. Il a dirigé le supplément belge du magazine Studio, collaboré à l’émission Télécinéma de La Une et écrit pour diverses publications: L’événement, Cinergie, Dimanche Matin, Le journal du mardi, The Ticket, Gaël… Il a fondé le cours d’analyse de films La Toile filante et assure actuellement une série de formations sur le cinéma à la Médiathèque de l’ULB, à l’Université des Aînés (UCL), à l’Espace Delvaux, à l’Espace Senghor, à l’ASBL Cinéfilms. Il anime régulièrement des rencontres publiques avec des cinéastes et a obtenu en 2005 le Prix de la critique décerné par la Communauté française.

Ce jeudi 19 janvier, il nous fera partager son admiration pour le film « Annie Hall » et pour l’univers de Woody Allen.

A propos du film : Annie Hall marque la filmographie de Woody Allen qui, après six films, parvient à une construction d'histoire imposant un style particulier. En liant Alvy Singer à Annie Hall, il semble vouloir accéder à davantage de matière en approfondissant des sujets centraux de son oeuvre. Dès l'ouverture, Woody Allen casse les codes narratifs en engageant un monologue face caméra qui donne le ton du film. Au fil des images, il n'aura de cesse de modifier les structures habituelles pour exprimer au mieux son propos. Ainsi, les flashbacks évoquant l'enfance d'Alvy se feront avec l'immersion d'Alvy adulte dans son passé. Une interaction qui se vérifie aussi dans l'évocation des souvenirs de Annie et de ses divers petits amis. Le cinéaste étonne avec sens en actualisant ainsi le passé.  Présupposée par le monologue d'ouverture, la relation avec le public se fortifie avec des interpellations directes du spectateur.  C'est donc le hors champ qui surprend, le hors champ qui est l'action de la scène et qui sera l'une des marques de fabrique d'Allen.

Prix : 2,50 € / demandeurs d'emplois & étudiants : 2 € / Carte 5 films : 10 €

R.&O. Une collaboration de la Bibliothèque Communale et du Centre Culturel de Neufchâteau avec le soutien du Collège Provincial de la Province de Luxembourg 
061/27.88.67&/ou 061/27.86.98

14:10 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/11/2011

Décade du Renard

Affiche renard.jpg

14:49 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ciné-Club

Jeudi 22 décembre 2011 à 20h

affiche-décembre.jpg

A propos du film : Un matin d'automne, au détour d'un chemin, une petite fille aperçoit un renard. Fascinée au point d'oublier toute peur, elle ose s'approcher. Pour un instant, les barrières qui séparent l'enfant et l'animal s'effacent. C'est le début de la plus étonnante et de la plus fabuleuse des amitiés. Grâce au renard, la petite fille va découvrir une nature secrète et sauvage. Commence alors une aventure qui changera sa vie, sa vision et la nôtre...

Prix : 2,50 € / demandeurs d'emplois & étudiants : 2 € / Carte 5 films : 10 €

R.&O. Une collaboration de la Bibliothèque Communale et du Centre Culturel de Neufchâteau avec le soutien du Collège Provincial de la Province de Luxembourg
 
061/27.88.67&/ou 061/27.86.98

14:47 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/10/2011

Cabaret Conte

Samedi 26 novembre 2011 à 20h au Moulin Klepper

 

affiche-cabaret-conte-fin-3.jpg

« Le bruit qui court... »
Moments savoureux et incommodes
Des contes qui ne tournent pas autour du pot

Quand le corps chante, nous échappe sans que l'on ait rien décidé.
Il y a des situations où l'on se passerait bien de nos humeurs intempestives, de ces moments qui invitent au recueillement sans qu'aucun pet de mouche ne viennent les perturber.
C'est de ceux-ci et de cela qu'à travers des histoires d'un chevreuil polisson, de marchands inventifs, de chiens égarés et de bien d'autres encore nous nous évaderons ensemble le nez en l'air de rien à l'affut de quelque conte évoquant avec saveur et malice l'alchimie de nos petits désordres intérieurs...

Christian :

Il y a bien longtemps, celui-ci gesticulait sur les planches, son ambition était d'exprimer au mieux les mots, sentiments, et autres passions avec son corps. Ah, la magie du théâtre...
Puis sans doute, sentant venir la senescence, en défi à sa mémoire, l'homme met ses sandales sur les chemins tortueux des contes .
Il écoute, se forme, se déforme, pendant la belle saison auprès des grands passeurs de l'AKdT, Rachid, Mimi, Marie-paule, et réveille peu à peu et de plus en plus le conteur qui sommeillait en lui.

Tout ce temps, il a trempé ses moustaches dans les meilleures soupes de carabistouilles au coin des foyers les plus douillets, se pourléchant les babines imbibées de nombreuses histoires qu'il a dégustées tendrement puis digérées patiemment.
Enrichi de celles-ci Christian parcourt la campagne ardennaise en quête d'oreilles, qu'elles soient à peine écloses ou un peu fatiguées, il les chatouille avec ses contes merveilleux et sa sagesse populaire.

Santi :

Deux petits yeux rieurs coiffés d'une chevelure noire le plus souvent ébouriffée.Une barbe d'un jour ou de toujours voir d'enfer. Qu'importe, le personnage vaut le détour. En berger ou en lutin, de suite notre coeur chavire. Son personnage, il le vit. La nature, il la sent, il nous la glisse dans le fond de l'oreille. Sa guimbarde, son étrange flûte nous transportent dans son monde imaginaire.
Le public d'enfants ou d'adultes est bien vite conquis par la bonhomie de Santi.
Les mots, la musique des contes jaillissent de son cœur.
A force de travail, de volonté Santi s'approprie l'histoire et nous la présente avec ses mots et sa sensibilité.
Contes d'hier ou d'aujourd'hui, contes de diable ou d'animaux plus loups-phoques ou plus rigolos les uns que les autres, contes fantastiques, nous voilà transportés dans son univers.
Santi prend plaisir avec les mots et cela se ressent.
Ses premiers pas sur les planches de théâtre, mais bien vite celles-ci se transforment en plongeoir qui propulse Santi vers le pays du conte. Une envie de s'enfuir à la première mais impossible de faire marche arrière. La parole est lancée. De la grenouille au kangourou, un conte aborigène lui fait découvrir le didgeridoo.
Santi le traduit, le triture, le découpe, le digère , le transforme avec ses mots. Gurukman la grenouille renait.
La technique, les astuces à l'AKDT, un petit écureuil nommé Vanessa lui a procurées.
De voyelles en consonnes, de mots en phrases, de bafouilles en histoires, Santi nous emmène en voyage.
Sûrement qu'un jour il sera en haut de l'affiche mais cela est une autre histoire...

Réservation souhaitée

P.A.F. : adulte : 6€ - senior et étudiant : 4 € - tickets article27

Centre Culturel de Neufchâteau : 061/278698
info@centre-culturel-neufchateau.be

11:49 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ciné-Club

Jeudi 17 novembre 2011 à 20h au Moulin Klepper

 

affiche-novembre.jpg

Le Grand’Tour, Mon grand’Tour. 


A quarante ans, on commence à comprendre certaines choses. C’est du moins ce qu’on croit. C’est à la fois agréable et déstabilisant. Comprendre… cela rend-il pour autant libre ? Quarante ans, l’âge du Milieu. « Middle Age Crisis » disent les anglo-saxons. La grande question de la quarantaine, c’est celle de sa destinée. Peut-on encore la réécrire ou est-il déjà trop tard ? 
Quarante ans… 
Ce sentiment d’avoir déjà bouclé un premier « tour de piste », d’être à un tournant, je le partage avec les gars du Grand’Tour. 
Il y a trois ans, Vincent Solheid m’a proposé de le filmer, lui, et sa fanfare bidon : la « Prînten ». Fanfare d’amour et d’amitié comme le dit fièrement sa bannière. Cette bande de Valeureux voulait partir, sortir, dormir dans les bois, marcher à travers champs. Boire, chanter. Peut-être rentrer, peut-être mourir mais avant tout se sentir vivant. Alors, j’ai attrapé ma caméra et je les ai suivis sans me poser de question. 
Ce long-métrage est né de cette simple invitation et de ce geste spontané pour déboucher sur un projet de vie fou, démesuré. Un road-movie intérieur, un film organique ou plus simplement un Grand'Tour... 
Je ne sais toujours pas si on est plus sage à quarante ans mais je sais, par contre, qu’à quarante ans tout reste à faire. 

En collaboration avec La Parti Production.

 

Prix : 2,50 € / demandeurs d'emplois & étudiants : 2 € / Carte 5 films : 10 €

R.&O. Une collaboration de la Bibliothèque Communale et du Centre Culturel de Neufchâteau avec le soutien du Collège Provincial de la Province de Luxembourg 
 
061/27.88.67&/ou 061/27.86.98

11:43 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/10/2011

Cabaret Musique : "Les Mâles de Mer"

Samedi 29 octobre à 20h au Moulin klepper

Cabaret Les Mâle de mer.jpg

Si vous aimez la musique irlandaise, les shanties du monde, les chansons à voyager et les mélanges originaux de tubes internationaux et « reels irlandaises ». Si vous êtes curieux et avez l'esprit à la fête, venez nous rejoindre au Moulin Klepper.
Passer de Morisson's jig à " la fille du coupeur de joint " est pour le moins inattendu comme est le fait de marier "The Congress" « reel irlandais » bien connu aux "Filles du bord de mer" des 3 frères mariniers Arno, Salvator et Adamo.
Qu'attendre d'autre que pareilles fantaisies de musiciens volontiers iconoclastes et farceurs, qui se retrouvent dans un répertoire très varié, mélangeant tour à tour le dur labeur des marins au long cours,
les laments des longues expéditions et le retour à terre avec le rock de " Queen " et la pop de Stephen Stills.

P.A.F. : Adulte 5 € - senior/étudiant : 3 € - tickets article27
Réservation souhaitée
Centre Culturel de Neufchâteau : 061/278698
info@centre-culturel-neufc

hateau.be

15:56 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ciné-Club du Moulin Klepper

Jeudi 20 octobre à 20h

affiche-octobre.jpg

Jacques Moriau et Tatiana de Perlinghi, réalisateurs, présentent leur film
« Une place au village » (Belgique, 2008).

Mesnil-Eglise, un tout petit village perdu sur les hauteurs de la Famenne en Belgique. Un village comme un monde. Un monde où se côtoient vieux cultivateurs et néo-ruraux, traditions et utopie écologique. Un monde à l’avenir incertain, pris entre déclin agricole, extension des banlieues dortoirs et projets futuristes. Mais à Mesnil, cette année, la rénovation de la place va décider de ce que sera le village de demain...

Prix : 2,50 € / demandeurs d'emplois & étudiants : 2 € / Carte 5 films : 10 €

R.&O. Une collaboration de la Bibliothèque Communale et du Centre Culturel de Neufchâteau avec le soutien du Collège Provincial de la Province de Luxembourg 
 
061/27.88.67&/ou 061/27.86.98

15:18 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/09/2011

Stage de Contes

Du 31 octobre au 4 novembre 2011

de 9h à 12h et de 13h à 16h

Illustration copie.jpg

 

Public : dès 12 ans

Niveau: débutants

Programme:
- découverte des membres du groupe sur base de jeux (on se raconte, on se rencontre, les autres nous raconte, on est déjà dans le conte)
- conseils choix du conte
- petits moments de chant = interludes dynamiques
- petits mouvements de relaxation pour détendre, préparer et ouvrir le corps.
- moments de techniques d’expression (travail gestuel, corporel, vocal)
- travail sur le conte apporté par les participants
- techniques de mémorisation (cinéma mental, répéter en mouvement, etc.)
- donner corps à son personnage (gestes, attitudes, voix, détails,...)
- préparation de la balade contée (choisir le parcours, repérage, installations, idées décor...)
- balade contée dernier jours (idéalement à l’entrée du soir)

Matériel:
- venir avec un conte
- apporter son pique nique
- tapis de sol pour chacun

Prix: 75 €

Nombre de participants : 12 max

Inscription : 061/27 86 98
info@centre-culturel-neufchateau.be

14:46 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/09/2011

Ciné-Club du Moulin Klepper

Jeudi 22 septembre 2011 à 20h

Ciné-club.jpg

François Pirot, réalisateur, présente le film
« L’épouvantail » de Jerry Schatzberg (U.S.A., 1973).
Avec Gene Hackman, Al Pacino, Penelope Allen, ...

Deux hommes se lient d'amitié en partageant le feu d'une dernière allumette sur le bord d'une autoroute. Lion compte regagner son foyer, abandonné depuis quelques années. Max, tout juste sorti de prison, rentre au pays pour y monter une station-service.

François Pirot, jeune cinéaste originaire de Neufchâteau fut le premier animateur historique du Ciné-Club Moulin Klepper.  Pendant 3 saisons, il a choisi, commenté et analysé les films projetés.  Après chaque projection, il apportait un regard pédagogique, historique et technique sur l’œuvre projetée.
En juillet 2011, François Pirot commencera le tournage de son premier long métrage.

Filmographie : 
 
Retraite Fiction 2005
Mobil Home

A propos du film : « L’épouvantail », Palme d’or méconnue (1973),  n’est pas seulement une belle histoire dotée d’une conscience politique. C’est aussi un grand film de cinéma, dont la remarquable mise en scène tire le meilleur parti du talent de ses comédiens. Un petit chef-d’œuvre. Emouvant et intelligent.

17:58 Écrit par administration | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |